Suche
  • La rédaction

START Conseils : La transformation digitale pour les nuls.

Aktualisiert: Jan 28

(NDLR:Cet article a été rédigé avant la crise sanitaire)


Pourquoi un article sur la transformation digitale alors que l’explication est entièrement contenue dans son nom ? En effet, nous pouvons raisonnablement supposer que la transformation digitale signifie l’utilisation des technologies numériques pour transformer l’entreprise.

DANS SON ACCEPTATION la plus courante, il s’agit d’obtenir le maximum d’avantages des évolutions numériques pour moderniser les technologies traditionnelles. Ceci dit, on peut soit comprendre que cet article porte bien son titre, soit, qu’en dehors d’enfoncer des portes ouvertes, la transformation digitale est un nouvel effet de mode pour redorer le blason de ce que font tous les services informatiques depuis leur création : fournir des technologies numériques à tous les départements de l'entreprise, c’est même leur unique raison d’être.


Comme dirait l’autre : « l'invention d'un néologisme ne crée pas une idée neuve : il y a loin entre déclarer sa flamme à une jeune fille et lui faire un enfant, mais il est plus courtois de commencer la seconde opération par la première ». Qu’y a-t-il donc de nouveau qui mérite toute l’attention accordée aujourd’hui à la transformation digitale ?


Une bonne raison qui justifie que la transformation est plus profonde que cela…

Après des années à mettre en place l’outil informatique dans toutes les fonctions de l’entreprise, ce qui est vraiment nouveau : c'est que depuis très récemment, et quel que soit le domaine de l’entreprise, le produit fini intègre soit des données numériques, soit une technologie numérique, vendu comme une fonctionnalité à part entière du produit. Même dans le secteur public, les citoyens veulent consommer les services publics traditionnels à partir de leur mobile: il s’agit de l’administration électronique.


Ce changement profond transforme le travail de tout DSI, car, dans l’organisation, le service informatique doit passer d'une fonction support à une fonction essentielle de la valeur du produit, ou du service, fourni par l'organisation.

La transformation numérique ouvre de nouvelles frontières pour les services informatiques : un périmètre de responsabilités plus proche du consommateur. L'informatique fait son entrée dans la chaîne de valeur, mais plus seulement en tant que service support aux autres services de l’entreprise, mais en tant que partie digitale du produit élaboré et vendu.


Les actionnaires l’ont vite compris et la valeur potentielle d’une organisation se déplace de plus en plus vers la valeur des données qu’elle manipule. Dans ce nouveau contexte, la gestion des données devient critique. Cela signifie également que cette gestion des données doit être transversale et s’affranchir des silos de l'organisation.


Dans la galaxie des « as a service », la progression des paradigmes suit la vieille logique des couches OSI : après l’Infrastructure as a Service (IaaS), les Plateformes as a Service (PaaS), les Software as a Service (SaaS), c’est-à-dire les logiciels consommables à la demande, la prochaine étape va être les Business Process as a Service (BPaaS).


Le concept de transformation digitale s’affine : il s’agit de fournir les technologies numériques les plus récentes et mieux gérer les données (mieux les collecter, mieux les agréger et mieux les analyser) pour rendre la structure dans son ensemble plus agile et adapter les processus de l’entreprise à la demande.


Il s’agit d’une vision de l’entreprise très orientée data-driven-décision, avec des processus métier plus flexibles et rapidement adaptables aux lois du marchés qui s’imposent par l’analyse des données de l’entreprise.

Les mauvaises langues plaisantaient en disant que la jeep Willys a tué plus d’alliés que l’ennemi, de la même manière on a pu entendre que l’outil informatique a brulé autant de valeur ajoutée qu’il en a apporté (en raison de sa complexité notamment).


Or, la numérisation de beaucoup des aspects de la société, sa simplicité d’usage, semble au contraire indiquer que l’avenir s’oriente clairement vers une victoire du tout numérique.

Mais il ne faut pas oublier que plus le résultat impose le sentiment d'une aérienne et rayonnante immédiateté, plus les médiations techniques mises en œuvre sont lourdes et complexes.


La transformation digitale c’est la prise en compte par l’entreprise de cette perspective d’avenir et de cette complexité.


Par Patrick Duverger

29 Ansichten0 Kommentare

Aktuelle Beiträge

Alle ansehen

KONTAKT

arrow&v

Hier finden Sie unsere Datenschutzbestimmungen

ZEITSCHRIFTEN

Copyright 2020 Riviera Press

COMPAGNONS NOIR.jpg
logo%20Marque%20bleu_edited.jpg
  • Linkedin Riviera Press
  • YouTube Riviera Press